top of page

Soin cheveux : mes outils naturels

Dernière mise à jour : 20 mars

Pour entretenir ma chevelure de princesse qui prend trop souvent des initiatives sans mon consentement, j’ai besoin d’un démêloir et d’une brosse. Une évidence non ? Oui mais ce ne sont pas n'importe quels accessoires : j'utilise une brosse en poils de sanglier et un démêloir en corne. Je vous explique pourquoi.

Hairdo

Des outils adaptés à mon type de cheveux


Étant dotée d’une masse de cheveux plutôt fins, ils ont tendance à régraisser vite m’obligeant à me faire un shampoing tous les deux jours. Mais un sanglier est entré dans ma vie… plutôt ses poils ! On dirait une véritable brosse de princesse, de celle que Raiponce utilise pour soigner sa crinière : ma brosse en poils de sanglier.


C’est pour moi un indispensable pour prendre soin de mes cheveux. En effet elle permet de répartir le sébum (le gras quoi) sur les cheveux, des racines jusqu’aux pointes. Combiné avec un petit coup de shampoing sec ça permet vraiment d’espacer le passage sous la douche (pour les cheveux hein, pas le corps).


Autre avantage, ses poils stimulent le cuir chevelu en douceur ce qui est essentiel pour la bonne pousse des cheveux. Associée à des massages du cuir chevelu c'est un bon alliée repousse.


Alors oui pour celles et ceux qui ont des cheveux frisés cette brosse n’est pas très adaptée puisqu’elle aura tendance à vous faire une énorme touffe sur la tête. Moi même je l’utilise le matin dès que je me lève pour que mes cheveux aient le temps de “dégonfler” et de reprendre forme humaine le temps que je déjeune et me prépare.

Mais je ne pourrais pas utiliser cette brosse si je n’avais pas, au préalable, démêlé ma tignasse : cheveux fins + longs = sac de nœuds.

Et pour ça l’outil indispensable c’est le démêloir (un peigne avec de larges dents quoi). Et pour rester dans les animaux, le mien est en corne de buffle. (Attention, ce produit est issu de la récupération, pas de maltraitance animale, privilégiez les magasins bio et sérieux pour les acheter).


Constitué de kératine (comme nos cheveux ), ce démêloir, comme la brosse en poils de sanglier, réparti le sébum sur les cheveux et donne de la brillance. Il a aussi des vertus antistatiques, donc fini les cheveux dressés sur la tête dès les premiers frimas de l’hiver.

Une fois de plus c'est simplement un retour aux sources puisque Simone utilisait déjà ces outils quand elle était jeune. Ils font simplement un retour à l'heure où on se tourne vers le passé pour redécouvrir les trucs de grand-mère. Et cerise sur le gâteau, ce sont, bien évidemment, des produits naturels.

Enregistrer

Enregistre

Mots-clés :

0 commentaire

Abonnez-vous au blog pour recevoir tous les articles

Merci de vous être abonné !

bottom of page